Beau joueur

de Delphine Gleize⎥ France ⎥ 2019⎥ 1h39

« Beau joueur » est à la fois le roman d’un dépit amoureux et la chanson d’une reconquête. Une équipe de sportifs qui perd est une équipe qui, un jour, a gagné.Et une équipe de rugby descendue en Pro D2 qui a conquis un an plus tard la liste convoitée du Top 14 est une équipe qui s’est réappropriée, avec un sens de l’abnégation, une folie présumée, une sorte de Graal fragile. C’est un groupe qui entame la saison qui s’annonce en armée victorieuse, adoubé par un public dont la ferveur est réputée inégalable.Ainsi, l’Aviron Bayonnais réentre en Top 14 sur les chapeaux de roue, emmené par un coach singulier, Vincent Etcheto. La lutte est rude, et l’Aviron est au bas du classement au mois d’octobre 2016. Le Maintien en Top 14 devient le maître mot. Une obsession.

 

L’avis du comité documentaire de CINA
Le grand intérêt de ce documentaire n’est pas dans l’encensement mais au contraire dans l’accompagnement de défaites successives après des heures de gloire : on voit des gros costauds cabossés , physiquement et moralement , soumis aux lois de l’arène , de la notoriété . On souffre avec eux , on s’attendrit devant leur regard de gamin catastrophé devant l’échec annoncé , on a mal pour eux , on voudrait tant qu’ils gagnent … Il y a la beauté des corps, des visages, la solennité des préparatifs avant les matchs, l’amitié, les embrassades. La réalisatrice a su capter tout cela, les musiques accompagnent parfaitement les moments d’allégresse ou de désespoir.

Production : Balthazar

Distribution : Wild Bunch

Sortie : juin 2019

Les photos du film

Le dossier de presse

Le film est sélectionné au festival Visions du Réel

Les prochaines séances, en présence de la réalisatrice :

24/09 : Tap Castille à Poitiers
25/11 : Le Méliès à Melle