La disparition

de Jonathan Millet⎥2020 | ’57 min

Dans le nord du Pérou, au plus profond de la jungle amazonienne, Amadeo est le dernier Taushiro. Il est âgé, son corps est fatigué, il sait qu’il va bientôt mourir. Nous le suivons dans sa solitude et ses rituels. Il utilise sa langue native pour parler aux arbres, aux esprits des animaux qu’il chasse et à son frère décédé il y a des années.
En le suivant au plus près, le film laisse à penser un récit plus grand : la destruction de l’Amazonie, la disparition des peuples indigènes et de leurs  cultures.

Production : Dublin films

Un film soutenu par la Région Nouvelle-Aquitaine