Formation

Parmi les missions de CINA, celle de la remontée des besoins des cinémas est consubstantielle à celle de « faire réseau », ainsi sa participation à la mise en place de réponses en terme d’accompagnement et de formation s’est intensifié ces dernières années.



FORMATION CONTINUE

Les personnels des salles et les bénévoles ont des besoins multiples en terme de formation, de la technique à la communication en passant par la médiation.

Grâce notamment à ses journées professionnelles, CINA développe des ateliers, tables rondes et formations courtes à destination de ses adhérents ( Administration d’un CMS, gestion des contenus numériques, l’action jeune public, la prise de parole en public, l’accompagnement des films vers des publics cibles, l’analyse filmique..). Elle collabore avec Les Grands Espaces, Images en Bibliothèque, ALCA, Le 3ème oeil, Les Doigts dans la prise et CONFER.

FORMATION DES MÉDIATEURS

S’appuyant sur l’expertise de CINA, la région Nouvelle-Aquitaine a été la première région à s’engager pour le soutien à la création de 20 postes de médiateurs cinéma, soit plus d’¼ des postes crée en France. Les bénéficiaires sont à 100% des cinémas classées Art&Essai, adhérents à CINA.

CINA s’est rapidement appuyé sur l’AGEC&CO, groupement d’employeurs, afin d’offrir une réponse au besoin de mutualisation et d’accompagnement, mais aussi de formation.

En 2019, CONFER (coopérative de formation) et CINA co-construisent un parcours de formation de 10 jours, rassemblant la quasi-totalité des médiateurs.rices (17 sur 20), abordant les enjeux de la filière, des partenariats, de la médiation, de la communication et de l’innovation.

CINA a joué un rôle important dans ce projet, de part son expertise de la filière, sa remontée des besoins, la mise à disposition de ses ressources et d’intervenants, la logistique, mais aussi grâce à la dynamique de mise en réseau qu’elle a insufflé et continue d’alimenter pour fédérer intervenants professionnels, exploitants et médiateurs.

FORMATION DIGITALE

La communication digitale est le nouveau défi auquel sont confronté les cinémas, toujours en quette d’outils de fidélisation et de renouvellement des publics.
Son partenariat avec le SCARE , sur l’analyse du bilan du TOUR DE FRANCE DIGITAL (2019) devrait permettre à CINA de mettre en place des projets d’accompagnement qui pourraient passer par la formation (UFOLIM, CONFER, etc.).