Akeji, le souffle de la montagne

de Mélanie Schaan, Corentin Leconte | 2020 | France | 1h12 |

Dans la vallée d’Himuro, au Japon, Akeji et Asako semblent avoir toujours vécu dans cet ermitage, parmi les animaux et les esprits de la nature. Saison après saison, Asako cueille des végétaux qu’elle transforme en pigments, Akeji prie et s’adonne à la peinture. Le cycle de la nature semble immuable. Et le temps des humains se fissure.

L’avis du groupe Cinémas verts :

Ce film nous amène à la rencontre d’Akeji et sa femme Asako entre méditation, balade en forêt, peinture et cérémonie du thé. Outre les aspects sensoriels et immersifs,  nous avons beaucoup apprécié la qualité du travail sonore et le montage qui met en parallèle la nature, les rites et le travail créatif. Enfin, ce couple nous rappelle que personne n’est éternel et nous oblige à prendre du recul sur notre existence et notre lien avec le monde qui nous entoure.

Production : Mille et une films

Sélectionné au FIPADOC

A lire : La culture japonaise fait de la nature la source de l’ordre social sur le site de Libération

A écouter : Les Japonais et la nature sur France Culture