La fiancée du pirate

de Nelly Kaplan avec Bernadette Lafond⎥ France ⎥ 1969 ⎥

Employée de ferme, la jeune Marie vit misérablement dans une cabane à l’écart du village avec sa mère. Lorsque celle-ci meurt renversée par un chauffard, les notables du village préfèrent enterrer l’affaire pour éviter toute intrusion extérieure. Face aux harcèlements des hommes, Marie décide de se venger…

Le film semble débuter comme un drame social et naturaliste mais tourne rapidement à la farce. A replacer dans l’esprit Mai 68 et le désir de bousculer l’ordre social, notamment d’un point de vue féministe. Marie retourne à son avantage le « droit de cuissage collectif » dont elle est la victime. L’art de Nelly Kaplan est d’avoir fait de cette régénération une fable surréaliste à la Buñuel où l’humour est omniprésent ; le récit en devient jubilatoire. Et tout cela sur l’air de Barbara qui chante « Moi, je me balance… »

PROJECTIONS
Châtellerault (86) : 10 mai
La Crèche (79) : 13 mai
Marennes (17) : 14 mai
Eymoutiers (87) : 15 mai
St Jean d’Angély (17) : 16 mai
St Pierre d’Oléron (17) : sem 16 mai
Melle (79) : 17 mai et 20 mai
Gençay (86) : 18 mai
Montmorillon (86) : 19 mai*
Chauvigny (86) : 20 mai*
Civray (86) : 21 mai*
St Savinien (17) : 27 mai

* présenté par Fred Abbrachoff